La Naturopathie

Un véritable art de vivre... 

Les feuilles 4
Leaves%204_edited.png

L'Organisation Mondiale de la Santé définit la Naturopathie comme "un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques".

La Naturopathie va cependant bien au-delà de cette définition, elle est un véritable art de vivre !

La Fédération Nationale de la Naturopathie précise qu'elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l'individu, sa qualité de vie, ainsi qu'à permettre à l'organisme de s'auto-régénérer par des moyens naturels. 

En plus d'être une médecine traditionnelle, classée par l'OMS comme 3ème médecine non conventionnelle, la Naturopathie est également une discipline holistique, tirant ses origines d'Hippocrate.

Elle permet en effet de consédérer l'être humain comme un tout, une globalité : corps, esprit, énergie et psyché, à travers son passé, son présent, son futur et ses expériences. 

C'est une vision d'ensemble où chacun des plans de l'être est considéré et intéragit avec les autres. 

Le médecin du futur ne donnera pas de médicaments ; il formera ses patients à prendre soin de leur corps, à la nutrition et aux causes et à la prévention des maladies.

Thomas A. Edison

Les huiles essentielles concentrent les composés aromatiques d'un végétal à partir de ses feuilles, de son zeste, de ses fleurs, de son écorce, de son bois ou de ses graines. 

Les microbes ne s'accoutument pas au pouvoir des huiles essentielles. Elles modifient favorablement le terrain de culture des microbes et provoquent leur disparition en transformant le milieu ambiant. 

L'aromathérapie est une médecine naturelle, non traumatisante et dénuée de toxicité, à condition de l'utiliser convenablement. 

Son action détoxifiante, tonifiante et par voie de conséquence, rééquilibrante, permet de l'associer à d'autres thérapies et à une alimentation équilibrée, pour permettre une plus grande efficacité sur des tissus débarrassés de leurs toxines.

L'alimentation constitue l'apport des éléments indispensables à l'entretien de l'organisme. 

On peut faire la différence entre la diététique qui correspond à un certain nombre de restrictions alimentaires (par exemple un régime ou une

mono-diète) et la nutrition qui est l'apport de l'ensemble des nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme. 

L'impact de l'alimentation est fondamental sur la santé.

Quand les nutriments viennent à manquer, l'organisme arrive à compenser momentanément. 

Mais certaines réactions du métabolisme sont désorganisées ou absentes, petit à petit, le terrain s'affaiblit, différents troubles apparaissent : sommeil non réparateur, mauvaise digestion, perte d'élasticité de la peau, baisse de la force musculaire, accumulation graisseuse abdominale, douleurs articulaires, déformations osseuses, remontées acides, vieillissement prématuré, etc...

La Phytothérapie désigne l'utilisation des plantes à des fins thérapeutiques. 

Elle est utilisée depuis des siècles, aussi loin que l'homme a eu recours aux plantes pour se soigner. 

C'est une médecine douce basée sur l'utilisation des plantes pour prévenir, soulager et favoriser la guérison de nombreuses pathologies. 

On appelle plante médicinale toute plante renfermant un ou plusieurs principes actifs capables de prévenir, soulager ou soigner des maladies.

Les plantes alimentaires (fruits, légumes ou végétaux) sont utilisées pour combler les carences.

En 1912, E.BACH obtient sont premier diplôme et occupe quelques temps la fonction de médecin urgentiste à Londres. En 1913 il obtient le diplôme de médecin et de chirurgien. 

Enfin, en 1914, il reçoit le diplôme de Santé Publique de Cambridge. 

Il commence ensuite des études de bactériologie et en 1919 il décide d'étudier l'homéopathie pour "soigner avec elle des malades plutôt que des maladies". 

C'est à partir de 1930 qu'il se consacre uniquement à l'étude des plantes, des différents types de caractères humains et aux remèdes qui en découlent. 

Les fleurs de Bach sont composées de 38 élixirs, chacun ayant ses propres propriétés et effets. 

Les 38 quitessences florales correspondent à 38 états négatifs qui ont été identifiés par le docteur Bach. Pour chaucn de ces états, correspondent leurs pendants positifs auxquels correspondent pour chacun d'eux, une fréquence vibratoire que l'on retrouve dans le règne végétal. 
La thérapie de Bach est donc basée sur l'intéraction entre l'humain et le végétal.